Accueil

aiguiseb 800x800Le texte ne « commente » pas les images. Les images n’illustrent pas le texte : chacune a été  seulement pour moi le départ d’une sorte de vacillement visuel, analogue peut-être à cette perte de sens  que le zen appelle un satori : texte et image, dans leurs entrelacs, veulent assurer la circulation, l’échange de ces signifiants : le corps, le visage et l’écriture, et y lire le recul des signes.

C’est ce qu’écrit Roland Barthes dans l’introduction de L’empire des signes, et aussi : renverser l’image rien de plus, rien d’autre, rien.

Si ce n’est, je rajouterai le changement de point de vue par rapport à la lecture de l’image ou la compréhension du texte par ce jeu de combinatoire entre l’image et l’écrit qui ouvre dans la marge, l’espace pour toute création.

                                                                                                                                                        Choupie Moysan

aiguise2